Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Quetigny Environnement

Le Plathelminthe menace les vers de terre

3 Novembre 2013 , Rédigé par emmanuelle

Cet article est reposté depuis jardinieredelabiodiversite.overblog.com.

Le Plathelminthe menace les vers de terre

Il commence à défrayer la chronique depuis quelques mois et pour cause, le Plathelminthe, ce ver terrestre invasif originaire de l'hémisphère sud et probablement introduit via le commerce international, représente une réelle menace pour les lombrics européens.

Comme toute espèce nouvelle qui s'installe dans un écosystème dans lequel elle n'a ni prédateur, ni parasite, le Plathelminthe pourrait être à l'origine d'une catastrophe écologique.

Car, faut-il le rappeler, les vers de terre sont des acteurs écologiques indispensables à la vitalité et la fertilité du sol. Le brassage de la matière organique auquel ils participent activement permet l'enrichissement du sol en éléments assimilables par les plantes. De plus ils améliorent la structure du sol par leurs incessantes allées et venues.

Déjà fragilisés par le travail de labour systématisé et l'usage des produits chimiques, les voilà maintenant aux prises avec ce redoutable prédateur pour lequel ils n'ont aucune défense. En Angleterre, où les Plathelminthes sont présents depuis plusieurs années, les lombrics ont quasiment disparu. Outre leur rôle comme acteurs du sol, les vers de terre sont au coeur d'une chaîne alimentaire et leur disparition impacterait forcément d'autres espèces de l'écosystème.

Pour savoir reconnaître le Plathelminthe, allez visiter la page de Jean-Lou Justine : http://bit.ly/Plathelminthe

Ce professeur du Museum National d'Histoire Naturelle qui suit de près son implantation en France en appelle aux jardiniers que nous sommes pour les lui signaler afin de les répertorier (il en existe plusieurs espèces) et cartographier leur présence sur le territoire français. Si vous le rencontrez dans votre jardin ou dans des pots de fleurs, il convient de lui transmettre les infos et photos par mail : justine@mnhn.fr

Partager cet article

Commenter cet article