Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Quetigny Environnement

Semaine des alternatives aux pesticides 20 au 30 Mars 2017

19 Mars 2017 , Rédigé par Quetigny Environnement

La semaine pour les alternatives aux pesticides, qui a lieu chaque année entre les 20 et 30 mars en France et dans 11 autres pays, informe sur les dangers sanitaires et environnementaux des pesticides et fait la promotion de leurs alternatives.

C’est l’occasion pour les acteurs locaux de se mobiliser afin de démontrer que les alternatives existent et qu’elles sont viables. Veille au grain-Bourgogne, Quetigny-Environnement, le collectif pour une Côte d’Or sans OGM ni pesticides et Connaissance de la santé participent à cette douzième campagne. Leur objet est de sensibiliser le public aux risques des pesticides sur l’environnement et la santé mais également de défendre le droit de consommer sans s’empoisonner. Il n’est plus supportable d’entendre que notre santé et celle de nos enfants est sans cesse mise en balance avec les intérêts de grands groupes fabricants de produits chimiques - notamment phytosanitaires - et n’est plus discutée par nos dirigeants qu’en termes "d’acceptabilité des risques".

Présentation de l’événement national. Initiée par un collectif d’organisations et coordonnée par l’association Générations Futures depuis 2006, la Semaine pour les alternatives aux pesticides rassemble en 2017 40 partenaires nationaux et 19 partenaires internationaux et plus de 400 partenaires de terrain qui font vivre l’événement pendant 10 jours. Cette 12ème édition aura en ligne de mire les futures élections et permettra de servir d’outil d’interpellation des candidats sur les questions agricoles et de santé.

L’enjeu « pesticides ». C’est aujourd’hui indéniable, alternatives aux pesticides prennent de l’ampleur : 21 nouvelles fermes bio créées chaque jour au premier semestre 2016, 65% des français qui consomment régulièrement des produits bio, l’interdiction d’utilisation des pesticides pour les collectivités depuis le 1er janvier et la fin de la vente au public programmée pour 2019. Pourtant, malgré ces avancées notoires, nous sommes encore loin du compte avec seulement 5.8% de surface agricole utile en bio en 2015 soit bien derrière l’objectif de 20% de SAU bio en 2020 fixé par le Grenelle de l’environnement en 2007. Certaines régions sont même en train de couper les aides aux acteurs historiques de la bio et les pesticides sont toujours bien trop utilisés dans les zones agricoles faisant de 2015 la 2ème année la plus importante en matière d’utilisation de pesticides en agriculture depuis 2009. Tous ces signaux alertent sur l’urgence de développer et de faire vivre les alternatives aux pesticides.

L’action locale. C’est l’occasion pour les acteurs locaux de se mobiliser afin de démontrer que les alternatives existent et qu’elles sont viables. Nous diffuserons, jeudi 23 mars à 17 h au Caf & Co Café Solidaire Dijon, 27 rue Jean Jacques Rousseau, le film documentaire réalisé par Veille au grain-Bourgogne "18 communes en zéro phyto" suivi d’un débat.

Veille au grain-Bourgogne, Quetigny-Environnement, Connaissance de la santé et le collectif pour une Côte d’Or sans OGM ni pesticides organiseront vendredi 31 mars à 20h à Quetigny, salle municipale de la Fontaine-aux-Jardins une conférence intitulées "les insectes des auxiliaires mieux que les pesticides" par Vincent ALBOUY entomologiste.


 

Partager cet article

Commenter cet article