Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Quetigny Environnement

Conférence pesticide Jeudi 24 Mars Quetigny

20 Mars 2011 , Rédigé par Quetigny Environnement Publié dans #vie de l'association

pesticidesSalle Nelson Mandela, jeudi 24 mars à 20 h.

Quetigny face aux pesticides, ce poison quotidien…

 

Citoyens, élus, gouvernants ne peuvent pas nier aujourd’hui l’impact sanitaire et environnemental despesticides. Ils sont partout dans notre environnement. Ces produits chimiques qui se dégradent lentement après utilisation, se retrouventdans l'eau, l'air, les sols, l’alimentation…Ilsposent un véritable problème de santé publique pour tous et surtout pour vos enfants!
Leurs effets sont hautement toxiques.Le corps humain est imprégné de pesticides (sang, cordon ombilical, lait maternel, cerveau…) et les études scientifiques montrent aussi de plus en plus de liens entre l'exposition à de faibles doses de pesticides et le développement de nombreuses maladies chroniques : cancers, malformations congénitales, système immunitaire affaibli, problèmes neurologiques, troubles de la reproduction…Cette situation est d’autant plus préoccupante que les enfants, du fait de leur mode d’alimentation et de leur sensibilité spécifique aux polluants chimiques, sont particulièrement exposés au danger des pesticides. Il faut savoir que de nombreux pesticides autorisés et que l’on retrouve dans vos aliments sous forme de résidus sont connus, par les agences sanitaires officielles de l’Union européenne et des Etats-Unis, comme étant de possible cancérigènes (92), des perturbateurs du système hormonale (50), et reprotoxiques… Il faut savoir que plus de 50% des fruits, légumes et céréales, issus de l'agriculture chimique, consommés en France contiennent des résidus de pesticides. Plus de 23% de ces aliments végétaux contiennent parfois plusieurs résidus de pesticides, jusqu'à 8 différents!

Enfin, il faut savoir que la France est le deuxième pays d’Europe au regard du nombre de substances actives différentes  autorisées (440), juste derrière l’Espagne. La France consomme environ 80 000 tonnes de substances actives par an, ce qui en fait le premier consommateur européen de pesticides (et de loin puisque nous consommons environ 1/3 de la consommation totale européenne !) et le quatrième consommateur du monde derrière les Etats-Unis, le Japon et le Brésil.

 

Les utilisateurs sont les premiers exposés (agriculteurs, agents communaux…) et la population n'y échappe pas non plus du fait de la contamination globale de l’environnement.
Pour comprendre la thématique des pesticides, leurs impacts sur l’environnement, sur la santé des hommes et pour apporter quelques pistes pour se passer de ces produits chimiques, l’association Quetigny-Environnement avec la participation de Veille au grain-Bourgogne organise, dans le cadre de la semaine pour des alternatives aux pesticides, jeudi 24 mars, à 20 h, salle Nelson Mandela à Quetigny, une soirée d’information en destination du public. André Levebvre, ancien directeur du Sedarb (Service d’EcoDéveloppement Agrobiologique et Rural de Bourgogne), administrateur au CRIGEN (Comité de Recherche et d'Information Indépendantes sur le génie GENétique)et membre de Générations Futures(ex-MDRGF) animera le débat après diffusion d’un diaporama technique illustré de témoignages vidéo.

Une soixantaine de communes bourguignonnes ont réduit voire supprimé leur utilisation de pesticides. Une telle démarche n’est possible qu’avec l’assentiment des administrés mais aussi par la sensibilisation et l’adhésion de la population. Des étudiantes d’AgroSup Dijon présenteront, à cette occasion, leur travail d’IDP (Initiation à une Démarche de Projet) sur les moyens de sensibiliser, d’informer et de faire adhérer la population de Quetigny à l’objectif "zéro pesticide".

Partager cet article

Commenter cet article